JLO Emploi : bilan de compétences

Maintien dans l’emploi : quid de l’entretien professionnel

Les entretiens professionnels devenus obligatoires depuis mars 2014, et à réaliser tous les 2 ans, représentent une véritable opportunité en matière de maintien de l’employabilité des salariés et d’outil au service de la GPEC. Nos consultants experts en maintien dans l’emploi font le focus sur la définition, les objectifs, le contenu de ces entretiens professionnels

Visuel : salarié en entretien bilan de compétences

Un cadre précis

Intégré dans l’article L6315-1 du Code du travail par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, l’entretien professionnel a vocation à devenir un véritable outil au service de la politique de formation professionnelle, à condition bien sûr de le maîtriser.

Pilier de la gestion des ressources humaines, il doit permettre au salarié d’être acteur de son évolution professionnelle. Il vise également à encadrer la nouvelle responsabilité sociale des entreprises en matière de formation de leurs salariés. Les premiers entretiens devront tous avoir été réalisés avant mars 2016.

Pour lui permettre d’être acteur de son évolution professionnelle tout salarié ayant au moins 2 années d’activité dans une même entreprise bénéficie, au minimum tous les 2 ans, d’un entretien professionnel réalisé par l’entreprise, conformément aux dispositions d’un accord de branche ou d’entreprise conclu en la matière ou, à défaut, dans les conditions définies par le chef d’entreprise sur la base des principes suivants :

L’entretien professionnel vise à :

  • accompagner le salarié dans ses perspectives d’évolution professionnelle (changement de poste, promotion…),
  • et identifier ses besoins de formation.

Des objectifs ambitieux

Le bilan professionnel doit ainsi permettre aux salariés :

  • D’Identifier ses atouts et limites,
  • D’évaluer ses compétences et ses motivations.
  • De valider des axes de progression professionnelle et personnelle pour préparer une évolution pertinente et motivante.
  • De valider des besoins en formation complémentaire pour pouvoir évoluer dans une filière métier identifiée.
  • De Construire un projet professionnel.

Un déroulement dense

Un bilan se déroule traditionnellement en trois phases :

  • Information
    • Expression des attentes
    • Rappel des objectifs
    • Présentation de la démarche/engagement
  • Investigation
    • Inventaire des acquis et atouts professionnels : parcours, réalisations, compétences
    • Analyse des caractéristiques personnelles : personnalité, intérêts/motivations, valeurs
    • Repérage et validation des scénarios d’évolution
  • Conclusion
    • Appropriation des résultats du bilan
    • Facteurs de succès par rapport aux projets
    • Plan d’action

 

Des principes essentiels à respecter dans le cadre de l’entretien professionnel

  • Un bénéficiaire pleinement acteur dans la démarche de bilan : Il est sujet et non pas objet de l’investigation.
  • L’entretien doit permettre au bénéficiaire de se convaincre des caractéristiques qui sont les siennes. Il nécessite un temps de maturation.
  • La finalité de l’entretien est la clarification ou la définition d’un projet professionnel inscrit dans une dynamique personnelle et traduit en termes d’offre spécifique vis-à-vis de l’entreprise

 

Accrédité par de nombreux OPACIF et OPCA (FONGECIF, UNAGECIF, FAFSEA, ANFH, UNIFAF, UNIFORMATION), le cabinet conseil JLO Emploi, expérimenté dans ce domaine, est à même d’accompagner et de conseiller les entreprises dans la mise en œuvre de ces entretiens professionnels.

Contacter JLO Emploi et ses consultants

Publié le 15 avril 2015