JLO Emploi : bilan de compétences

Un outil au service maintien dans l’emploi : le bilan cognitif

Pour mener à bien les missions de maintien dans l’emploi, le cabinet JLO Emploi peut demander un bilan cognitif afin d’identifier les difficultés cognitives des salariés pour mieux accompagner ces derniers ainsi que l’entreprise. Voici un cas concret qui présente le bilan cognitif et son déploiement dans un dispositif de reprise d’activité.

Le contexte d’intervention du cabinet JLO Emploi

Pour une de ses missions de maintien dans l’emploi, le cabinet JLO Emploi a été sollicité par un médecin du travail pour intervenir auprès d’un salarié et de son employeur face à une reprise d’activité. Suite à un burnout puis un arrêt de travail assez long, le cabinet a accompagné l’entreprise et le salarié pour préparer le retour à l’emploi.
A ce titre nous avons sollicité un bilan cognitif afin de repérer les éléments facilitateurs et les freins à la fois généraux et relatifs à l’emploi, spécifiques au handicap.

Le bilan cognitif

Ce bilan a pour objectif d’identifier les difficultés cognitives repérées en situation de travail, mais aussi à cibler les points forts du salarié. Il s’agit d’aider la personne à comprendre son mode de fonctionnement et proposer des préconisations tout en aidant l’entreprise à appréhender cette nouvelle situation.
Il se déroule en plusieurs phases d’entretiens avec le salarié, l’employeur et le médecin du travail. Il permet d’évaluer tout ou une partie du fonctionnement cognitif : l’attention, les mémoires, le langage, les fonctions exécutives, les gnosies et les capacités intellectuelles.

Dans ce cas précis, les résultats des tests du salarié mettent en évidence des difficultés de mémoire importantes (mémoire visuelle, de travail, auditive et mémoire à long terme). De plus des troubles de l’attention sont relevés (sur temps limité et court, sur des tâches réalisées de façon simultanée, des chutes attentionnelles). Au niveau des fonctions exécutives, il présente des difficultés sur la planification et l’organisation. Par contre aucune difficulté de langage n’est identifiée.

Des recommandations

A l’issue du bilan des recommandations sont apportées au salarié et à l’employeur afin d’aménager au mieux le travail du collaborateur concerné. Ces conseils sont apportés au niveau de l’organisation (ex : aides mnésiques sur des tâches identifiées), au niveau de l’environnement (ex : sensibilisation de l’équipe au handicap psychique), et au niveau de l’individu (ex : suivi psychologique pour la gestion des difficultés ou du stress).
En parallèle une étude ergonomique du poste est réalisée pour permettre une meilleure compréhension et gestion de l’activité réelle au regard des tâches prescrites.

Pour être accompagné dans le maintien dans l’emploi d’un salarié, vous pouvez faire appel aux consultants du cabinet JLO Emploi.

Nous contacter

Publié le 17 novembre 2014