JLO Emploi : bilan de compétences

Recruter sans discriminer : les 10 ans d’A Compétence Égale

 capture-diversite-recrutement

A Compétence Égale, une association pour la lutte contre les discriminations à l’embauche

L’association A Compétence Égale  regroupe les professionnels du recrutement qui s’engagent à lutter activement contre la discrimination sous toutes ses formes et durant toutes les étapes du recrutement en appliquant notamment les principes fondateurs énoncés dans la charte d’éthique « A Compétence Égale« .

JLO Emploi est engagé dans la lutte contre les discriminations, en tant qu’entité du Groupe JLO, possédant le label diversité, et en tant que spécialiste du recrutement auprès des entreprises qu’il accompagne. Il est donc naturellement membre d’ A Compétence Egale et a participé à la soirée des 10 ans de l’association le 24 novembre dernier pendant laquelle se sont succédées diverses présentations.

Un état des lieux des discriminations

Stéphanie Denis-Lecerf, vice présidente, sous le titre « les lignes bougent » a présenté un état des lieux très intéressant de la lutte contre les discriminations.

Elle note une prise de conscience parmi les entreprises et intermédiaires de l’emploi, la multiplication des outils de lutte contre la discrimination et la création du Défenseur des Droits, reprenant les missions de la HALDE. Elle regrette le cadre juridique complexe et difficile à appréhender, la mesure de la diversité, délicate à mettre en œuvre, et des discriminations, certes mieux identifiées, mais qui perdurent.

Elle cite les 5 rapports récents aux approches et méthodologies diverses, mais aux conclusions similaires, de discrimination avérée et dommageable pour l’économie et le vivre ensemble, notamment le rapport France Stratégie sur le cout économique des discriminations en France (cf notre article récent), l’appel à témoignages du Défenseur des Droits (cf notre article récent) et le dernier testing commandé par le gouvernement, dont les résultats viennent d’être publiés (nous y reviendrons prochainement).

Les principales conclusions de ces travaux :

  • sous-accès à l’emploi des femmes et des hommes d’origine africaine
  • discrimination dans un tiers des entreprises envers les candidats à prénom d’origine maghrébine
  • banalisation du fait religieux par un plus grand nombre de demandes et de questions soulevées par les salariés, mais qui renforce les discriminations à l’embauche et la progression de carrière en lien (supposé ou avéré) avec la religion
  • conséquences pour les personnes discriminées, dans le déroulement du parcours professionnel et la motivation au travail

Il est question d’identifier d’ailleurs un 23e critère de discrimination dans la loi française : la capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français, contenu dans le projet de loi égalité-citoyenneté (en ce moment en discussion au Parlement). Pour rappel, 2 critères ont déjà été ajoutés en 2016 par le législateur : la perte d’autonomie et la particulière vulnérabilité résultant de la situation économique (cf notre article)

La diversité vue autrement

Le philosophe Gilles Vervisch est également intervenu dans une allocution pleine d’humour, pour présenter sa vision : la promotion de la diversité conduit actuellement à ce que chacun se revendique d’une catégorie en défendant ses particularités alors que l’objectif serait le droit à l’indifférence, sans tenir compte de critères spécifiques.

François Benard, responsable du recrutement de JLO Emploi, acquiesce : « Cette théorie, même si elle n’est pas appliquée aujourd’hui, pourrait en effet être un objectif à long terme. »

Une série de 3 films courts de la productrice Claire Beffa « La diversité en images » a été ensuite présentée et le 1er a été diffusé : récoltant les témoignages de salariés sur les 3 étapes du coming out, il explore le processus intime de dévoilement des salarié(e)s LGBT en entreprise et se révèle être un très bon outil de sensibilisation.

L’universitaire Sylvie Chevrier a présenté comment la diversité devient une responsabilité sociale légitime, et comment grâce aux évolutions des organisations, elle amène à la performance sociale et économique des entreprises.

La soirée a été conclue par le président Sebastien Bompard, avant un moment musical assuré par un groupe de rock, composé de professionnels des RH ! Une manière de rappeler que la diversité permet la créativité et le mieux vivre ensemble …

Allocution du président d'A Compétence Égale, M. Bompard.

Allocution du président d’A Compétence Égale, S. Bompard.

 

L’ensemble des cabinets d’A Compétence égale représente près de 1000 professionnels du recrutement intervenant auprès de grands groupes ou de PME en France, essentiellement dans le domaine du recrutement de cadres, et totalise plus de 15 000 candidats recrutés par an.

L’association a édité 4 guides pratiques :

  • comment recruter sans discriminer
  • cadres seniors : recruter sans discriminer
  • recrutement et orientation sexuelle
  • personnes handicapées : recruter sans discriminer

Le Défenseur des Droits a quant à lui sorti en décembre 2015 un guide pratique pour recruter avec des outils numériques sans discriminer.

 

Les entités du Groupe JLO, dans le cadre du label Égalité professionnelle et Diversité et de leur mission de développement de la Qualité de Vie au Travail, intègrent au quotidien dans leurs pratiques la lutte contre les discriminations :

JLO Emploi recrute des candidats pour ses clients dans un process validé par l‘audit de l’association A Compétence Égale lors de son adhésion

-Il anime une formation de recrutement de travailleur handicapé

JLO conseil accompagne les entreprises dans leurs politiques diversité

Joindre les experts de JLO Emploi.

 

Publié le 15 décembre 2016